Archive of ‘MAB lit’ category

Point lecture Dans la lumière par Barbara Kingsolver (Match littéraire Priceminister)

L’été dernier j’ai participé à un « groupe » de lecture pour Priceminister. Ça m’avait vraiment plus et je t’expliquais déjà pourquoi à l’époque. Cette année j’ai donc saisi le wagon de la rentrée littéraire et pu participer à nouveau au #MRL2013 les matchs littéraires Priceminister.

J’ai lu Dans La Lumière de Barbara Kingsolver aux éditions Rivages. Avant tout il faut savoir que le choix du livre sort volontairement de mes habitudes de lectures. J’ai donc choisi un ouvrage vers lequel je ne serais pas forcement allée spontanément pour pouvoir le critiquer le plus objectivement possible.

Le roman se déroule au fin fond des États Unis, dans les Appalaches. Le personnage principale Dellarobia est une jeune femme, mère de 2 enfants, au bout du rouleau. Elle est prête à tout plaquer. Mais un évènement l’arrête, elle découvre qu’une nuée de papillons est venu s’installer dans la forêt voisine. Cette vision marque un tournant dans sa vie.

Dans la lumiere.indd

Dans la Lumière aborde 3 thématiques toutes tournant autour de la théorie du chaos.
Chaos personnelle d’abord à travers la solitude de Dellarobia. Solitude qui la pousse à vouloir tout quitter dont ses enfants. Dellarobia est un personnage qui m’a touché par sa détresse immense. Son sentiment de solitude et de ne pas avoir la vie qu’elle aurait dû. Elle est seule au milieu de sa belle famille, seule avec sa meilleure amie et n’a plus de parents.
Chaos de l’environnement et urgence de sa protection. C’est le fer de lance de cet ouvrage puisque les papillons ne devraient pas être là ou on les découvre, dans la forêt de l’héroïne. On apprend bien de choses sur les papillons dans ce roman et notamment le fonctionnement d’une espèce en particulier. Ceci dit la métaphore du battement d’ailes d’un papillon à un point A qui peut déclencher une tornade à un point B est ici complètement prise au pied de la lettre. L’auteur nous alerte sur les changements climatiques et surtout le fait que des catastrophes sont imminentes. Notre monde courre réellement à sa perte c’est le message principal de ce roman. Qui repose sur des
Enfin chaos des médias qui s’emparent de l’évènement des papillons pour faire de l’audience mais qui délivre à leur auditeurs une vision totalement édulcorée voir mensongère de la réalité. Dans la Lumière veut montrer que les journalistes et la télévision n’informent plus mais ne cherchent qu’à divertir quitte à faire courir un danger à ses auditeurs en ne les alertant pas sur les vrais problèmes.

J’ai bien aimé ce roman qui m’a changé des romans « faciles » ou des polards. Je rejoins la note de l’éditeur qui stipule que Dans la Lumière est un roman militant. C’est vrai Dans la Lumière est un roman qui fait réfléchir. En tout cas qui m’a fait réfléchir et qui du coup m’a demandé de l’énergie pour le lire. Ceci dit j’ai quand même eu du mal avec le style de l’auteur. Je l’ai trouvé parfois un peu lourd de détails, un peu long. Il me semble que ce roman pourrait être un peu plus court. De même il y a un ralentissement de l’histoire au milieu du livre un peu dommage.

Mon verdict : 14/20 Dans la Lumière est un bon roman. Le personnage principal est attachant. L’histoire est originale même si un peu longue. A lire !

Rendez-vous sur Hellocoton !
J'aime, je partage !

L’Apprimerie une maison d’édition interactive de génie ! (giveaway terminé)

Je suis verte d’envie et de rage quand je vois toutes les belles réalisations qui sont prévues pour les tablettes.logoapprimerie Ben oui j’en ai pas moi de tablette ! Mais je pense à toi qui en a une et je me dis que tu ne peux pas manquer L’Apprimerie, qui propose des éditions interactives.

« L’Apprimerie, condensé d’application et d’imprimerie, est une maison d’édition numérique qui s’inscrit dans la lignée des éditeurs qui s’amusent à faire sortir le livre de ses gonds en imaginant de nouvelles expé
riences de lecture et d’interaction entre le fond et la forme, avec des livres animés, des livres d’artistes, des typoèmes, etc. »

La vidéo présente très bien le concept d’animation des textes je trouve. Ici le Voyage au centre de la terre de Jules Verne.

Voyage au centre de la Terre est le premier titre de la collection Nautilus, qui s’adresse aux enfants à partir de 9 ans. Cette collection va s’enrichir de clefs de lecture d’ici la fin juin, offrant aux jeunes lecteurs la possibilité de mieux connaître l’auteur, l’oeuvre, ainsi que l’époque à laquelle elle a été écrite… Le tout accompagné de petits quiz interactifs mis en page avec autant de soin que l’ouvrage lui-même.

Les projets en cours de développement sont nombreux. Le prochain titre de la collection Nautilus s’annonce plein d’aventures et de suspense avec Le Horla, de Maupassant… Un livre que j’ai lu de nombreuses fois et que j’adore. Pour les plus petits, L’Apprimerie a prévu une collection d’imagiers culinaires graphiques, gourmands et colorés : MIAM, mes imagiers à manger (sortie en septembre 2013). Enfin la maison d’édition proposera à la fin de l’année une collection interactive éducative et onirique :  » Culture & confiture « , dont Les habitants du potager sera le premier titre.

De très beaux beaux projets en perspective. Fin 2012 au salon du livre jeunesse de Montreuil,  Le Voyage… a été sélectionné parmi les pépites de Montreuil, catégorie œuvres numériques. L’Apprimerie à de beaux jours devant elle !

Pour le heureux possesseurs d’IPAD oyé ! J’ai 5 téléchargements du Voyage au centre de la Terre à offrir pour vous. Pour participer il suffit de liker la page de l’Apprimerie sur Facebook (clique ici) et de m’indiquer en commentaire que tu participes et sous quel nom tu as liké leur page. Tu peux évidement liker ma page Facebook aussi mais pas obligatoire !

Vous avez jusqu’à lundi 24 juin 20h pour jouer. Tirage au sort lundi 24 juin au soir.

Le site de L’Apprimerie à découvrir

EDIT

Les gagnants sont les numéros 3, 5, 4, 2 et 6. Les détais random demain car je vous écrit du mini ordi du chéri c’est trop galère. Bravo les filles. Je vous envoie un mail demain.

Rendez-vous sur Hellocoton !
J'aime, je partage !

L’élan Vert fête les 1 an du blog Maman au Balcon cadeau terminé

happy1MB

 

Pour clore cet anniversaire j’ai eu envie de vous parler d’une maison d’édition pour enfants parce qu’à la maison Mouette est complètement accro aux livres et moi aussi. Je n’ai jamais cessé de lire depuis que j’ai su me débrouiller toute seule et même quand Mouette était minuscule je lisais avant de dormir.

Alors j’ai joué de mon réseau de dingue (tu te souviens, je t’ai parlé de mon parcours) et j’ai demandé à mon amie C. qui est justement éditrice à L’élan Vert si elle pouvait m’offrir 1 ou 2 albums. Et hop, ni une ni deux, j’ai reçu 2 albums pour toi. (suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !
J'aime, je partage !

Point lecture L’Enfance d’Alan d’Emmanuel Guibert, L’Association

Quoi de mieux que de commencer un billet par un petit point sur mon nombril ? Sache donc que je suis une fille du livre. C’est un objet qui n’est jamais loin de moi. J’ai même failli en faire mon métier. J’ai suivi des études mixant les métiers du livre (libraire et éditeur)  puis je me suis concentrée la communication. Maintenant mon plus grand kiffe est d’avoir des missions permettant de m’attaquer au travail du papier…  Donc tu vois le livre ça me parle !

Grâce à ma copine Mamour blogue j’ai pu participer à une opération proposée par Price Minister pendant le Festival de la BD d’Angoulême. L’idée était que l’on choisisse une BD parmi la sélection proposée au jury du festival, qu’on la lise et qu’on en parle. Cette idée m’a plu et j’ai passé 3 plombes à me décider pour ma BD.

2013-03-30 13.40.00

Je suis partie à la découverte d’Alan Ingram Cope persuadée que c’était un homme exceptionnel. Et là j’ai découvert que non, c’était un homme ordinaire. Mais un homme qui savait raconter les histoires et qui a su trouver un excellent auditeur/dessinateur (Emmanuel Guibert) à qui les raconter. Autant te dire tout de suite j’ai adoré !

L’histoire est simple, c’est le récit de l’enfance d’Alan Ingram Cope. Sa famille, les vacances, des anecdotes, les liens tissés entre les gens.
Plus qu’une BD, ce livre est un roman graphique. Le texte est vraiment au centre de la BD, le dessin le sert à merveille ! J’ai adoré l’écriture qui donne l’impression qu’Alan est juste là, à côté de toi, et qu’il raconte comme ça lui vient. C’est très apaisant. J’ai été émue par cette lecture. Comme l’impression d’assister à la genèse des souvenirs du narrateur.  Et aussi de l’impact de ces souvenirs d’enfance sur toute une vie. La fin de cette BD est vite là. J’aurais voulu que ça dure encore plus longtemps !

Comme je dois donner une note je dis facile un 17/20.

J’ai photographié le livre, une vignette qui me parle beaucoup car elle me ramène à mes propres souvenirs et une planche où Alan écoute sa grand-mère raconter un souvenir.

2013-03-30 13.37.42 2013-03-30 13.39.11

Il y a deux autres tomes La guerre d’Alan : D’après les souvenirs d’Alan Ingram Cope et L’Adolescence d’Alan également à L’Association.
L’Enfance d’Alan d’après les souvenirs d’Alan Ingram Cope, Emmanuel Guibert, L’Association, 19€.

 

PS : ça m’a plu d’écrire ce billet. Si toi aussi, dis le moi en commentaire et je posterai un « Point lecture » de temps en temps.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
J'aime, je partage !

Maman au Balcon, le blog d'une maman de Bordeaux en Gironde. Un blog famille, food et lifestyle.

©Maman au Balcon 2016 Toutes les photos et textes publiés sur ce blog, sauf mentions contraire, sont la propriété exclusive de Maman au Balcon. Merci de respecter le droit d'auteur.

Tu aimes Maman au balcon ? Alors suis moi !

  • Facebook
  • Instagram
  • RSS
  • Google+
    https://www.mamanaubalcon.fr/category/mab-lit/page/8">