La très grande peur Mouette et les terreurs nocturnes

L’été dernier Mouette a eu une très grande peur. Ou plutôt il s’est mis à avoir très très peur de quelque chose non identifié. Le résultat de cette peur est qu’il s’est mis à faire de drôle de cauchemars qui étaient en réalité des terreurs nocturnes (mais on l’a pas su tout de suite). Évidemment ça s’est déclaré en plein dans nos vacances au village club du soleil d’Orcières là où l’isolation n’est pas la meilleure !

La première crise a eu lieu avant minuit. Mouette a appelé en pleurant je l’ai rassuré et il s’est tout de suite rendormi. Mais quelques minutes plus tard rebelote. On l’a pris avec nous, on avait l’impression qu’il était réveillé car il nous parlait tout à fait normalement… mais pas du tout. Il s’est mis à hurler très très fort, à donner l’impression d’étouffer, à se rejeter en arrière le tout en tordant la bouche… Impossible à calmer. Il disait « j’ai peur, j’ai vraiment trop peur, je vais mourir, maman va mourir (papa…) »D’autant qu’on le croyait réveiller. C’était très impressionnant, limite traumatisant.Bref au bout de 40 ou 45 minutes, il a fini par sortir de son sommeil. On l’a gardé avec nous car il était vraiment secoué.

A partir de là, les terreurs se sont répétées assez souvent. Au moins 40 minutes de hurlement Toujours la même inquiétude que Mouette ne savait pas expliquer. C’était le stress pour nous tous les soirs ; allait y avoir une terreur ou non ?

En lisant on a découvert que c’étaient des terreurs nocturnes. Et qu’il ne fallait surtout pas chercher à réveiller l’enfant ou à le croire réveillé même s’il parlait normalement. En fait les terreurs nocturnes, même si elles sont spectaculaires, sont tout à fait bénignes. Et assez normale chez l’enfant, c’est une sorte de somnambulisme. Le truc pas très normal c’est que ça se déclare si tard (7 ans et demi) c’est plus avant 5 ans. Mais en réfléchissant il me semble que Mouette avait eu 1 ou 2 fois quelque chose d’approchant vers ses 3 ans.

On a donc beaucoup discuté avec Mouette et surtout réussi à affiner ses inquiétudes en l’écoutant pendant ses crises. On a compris que ce qui le terrifiait c’était l’espace. Ensuite on en a discuté souvent pendant la journée et finalement Mouette a fini par dessiné ce dont il avait peur, presque 1 mois après la première crise.

Il avait peur qu’une comète géante percute la terre et tue l’humanité. Oui mesdames et messieurs ! En creusant creusant… on a identifié un reportage qu’il avait vu au JT pendant nos vacances et qui ne nous a pas du tout interpellé. Le reportage disait qu’il y a avait une comète très grosse dont on pensait qu’elle risquait de percuter la terre (avec un risque très élevé de nous tuer tous) mais que finalement en affinant les calculs les scientifiques avaient rassuré tout le monde. Je n’ai plus les dates en tête parce que j’ai du compulser un paquet de sites sur l’espace avant de trouver l’information que Mouette pouvait avoir croisé. Bref Mouette a cru qu’une comète allait dézinguer la terre, forcement ça fait peur. Tout ça a déclenché une grosse vague d’angoisse qui a duré depuis fin aout jusqu’à février. Maintenant on a un retour des cauchemars depuis le confinement. Mais j’ai « mis au point » une technique qui rend les crises de terreurs plus light. Lisez-le et dites moi si ça marche chez vous !

Et chez vous terreurs nocturnes ou nuit super zen ?

J'aime, je partage !
475

Leave a reply

Maman au Balcon, le blog d'une maman près de Bordeaux en Gironde. Un blog famille, food et lifestyle.

©Maman au Balcon 2020 Toutes les photos et textes publiés sur ce blog, sauf mentions contraire, sont la propriété exclusive de Maman au Balcon. Merci de respecter le droit d'auteur.
error

Tu aimes Maman au balcon ? Alors suis moi !