Penny notre chat et quelques conseils avant d’adopter un chat

En préambule de cet article il faut savoir que le chat est un animal qui m’a longtemps terrifié, que je les détestais du coup et que jamais je n’aurais envisagé d’en avoir un, un jour. Sauf quand j’ai senti que je devais prendre un chat. Bon ben voilà quoi j’ai changé et j’écris cet article avec Penny notre chat qui se lèche les pâtes sur mes genoux.

Qui est Penny ?

Penny est un chat européen noir et blanc avec un museau rose. Elle a eu deux ans début mai a priori. Nous l’avons depuis le 3 novembre 2019. Nous l’avons adopté via une association. Nous recherchions une chatte jeune mais pas bébé, qui soit à l’aise avec les enfants et qui soit castrée dans l’idéal. C’est moi qui ai trouvé Penny sur internet. J’ai été obligé de convaincre Chéri qui voulait un chat gris.

Penny a été abandonné autour du moment de sa mise bas de ce qui semble avoir été sa première (et dernière) portée. Elle a été trouvée dans la rue. On ne sait pas vraiment combien de temps elle y est restée.

Lors de notre rencontre elle est tout de suite venue nous voir et est rentrée dans la caisse de transport toute seule. On s’est dit qu’elle nous aimait bien déjà. Au bout de quelques jours chez nous, elle s’était habituée. Nous l’avons gardé enfermée dans la maison pendant 3 mois, le temps qu’elle fasse son territoire. Début février elle a pu explorer notre cours et désormais elle fait sa vie au delà de nos 4 murs.

Avec les enfants ça se passe très bien. Penny est une chatte extrêmement câline, qui aime être à proximité de ses maîtres et qui sait jouer sans sortir ses griffes. C’est hyper chouette. Elle aime être avec eux quand ils jouent dans leur chambre ou venir sur leurs genoux… Moi évidemment j’ai mis un peu de temps à me libérer de mes craintes. Mais finalement ça a été vraiment rapide. Il faut dire que Penny m’avait dans sa cible, dès le début c’est vers moi qu’elle allait. Donc je n’avais pas d’autres choix que de lui faire confiance et de ne pas avoir peur.

Les petits travers de Penny

Évidemment tout serait trop simple si cette chatte était absolument parfaite. Elle est très maniaque sur la propreté. Un pipi dans la caisse et Penny fait caca par terre ensuite. Bon depuis qu’elle peut aller dehors ce problème s’est presque totalement résolu. Et nous avons trouvé la litière qui permet de nettoyer souvent sans jeter toute la caisse grâce aux conseils de ma soeur M.

Second problème sûrement lié à sa vie dans la rue, elle était un peu boulimique. Elle mangeait toujours toute sa gamelle, pas terrible pour sa santé. Sur les conseils du vétérinaire on a commencé à lui créer des jeux qui compliquait l’accès à la nourriture. Cela lui a fait du bien car (toujours d’après le vétérinaire) il est important de satisfaire l’instinct chasseur d’un chat. Et au début du confinement on a commencé à lui donner une petite assiette avec nos restes à chaque repas. Cela a eu 2 effets très positifs : 1/elle ne nous harcelait plus sans arrêt pour choper quelque chose 2/ elle a commencé à se réguler et sa gamelle de croquette n’a plus été vide en un temps records. Depuis les choses roulent comme ça.

Quelques clés à avoir en tête avant d’adopter un chat :

Le tout premier est évidemment de se souvenir qu’un chat vit 15 à 20 ans donc c’est une responsabilité sur le long terme que vous prenez.

Un chat c’est un coût. Il faut qu’il aille tous les ans chez le vétérinaires (a minima), le nourrir, lui acheter du vermifuge et de l’anti-puce. Pour moi en plus de ça il faut un griffoir. J’ai pris celui d’Ikea qui s’installe sur un pied de table et ne prend aucune place. Pour les gamelles d’eau et de nourriture nous avons utilisé des bols que nous avions. Pour dormir elle s’installe là où elle veut. Nous avons investi dans quelques jouets (un pour chaque enfant) et on nous en a donné.

Penser à la maîtrise de la reproduction. Il y a énormément de chats en attente d’adoption donc on est responsable de sa fertilité. Pour nous la castration était une obligation.

Enfin il faut avoir une solution de garde quand on part plus de quelques jours. Un chat est un animal territoriale c’est pas vraiment son truc les explorations en vacances. Nous avons dans notre entourage des personnes qui ont accepté de s’occuper de visiter Penny en notre absence. c’est quelque chose que nous avions validé en amont de l’adoption.

Penny est désormais un membre à part entière de notre famille. Et vous vous avez un (ou des) chats ?

J'aime, je partage !
427

Leave a reply

Maman au Balcon, le blog d'une maman près de Bordeaux en Gironde. Un blog famille, food et lifestyle.

©Maman au Balcon 2020 Toutes les photos et textes publiés sur ce blog, sauf mentions contraire, sont la propriété exclusive de Maman au Balcon. Merci de respecter le droit d'auteur.
error

Tu aimes Maman au balcon ? Alors suis moi !