Ma pile à lire ou les livres de mes 36 ans

Vous le savez déjà car j’en parlais dans mon mois d’octobre 2019, mes 36 ans ont été largement fêtés à l’occasion notamment de la fête surprise organisée par mon Chéri. Et comme idée cadeau il avait suggéré à chacun de m’offrir un livre. Car 1, je lis beaucoup et 2, j’adore qu’on m’offre des livres. J’ai largement validé son idée d’autant qu’offrir un livre c’est se mouiller un peu. On offre soit un livre qu’on a aimé ou un dont on sait qu’il va plaire à la personne ou parce qu’on a parlé du sujet voir du livre… Bref en général le choix d’un livre qu’on offre est un choix qui engage. J’ai donc eu envie de lister les livres reçus, de noter leur émetteur et d’indiquer brièvement mon avis/ ressenti sur le livre dans l’ordre de mes lectures.

En tout j’ai reçu 8 romans, un pièce de théâtre, un essai, un recueil (les brèves de comptoirs qui sont en libre accès dans mes toilettes) et un livre de cuisine.

La Meilleure d’entre nous de Sarah Vaughan (Le livre de poche), offert par Marjolaine. Un roman « chick lit » qui nous plonge dans un concours de cuisine. Un vrai bonbon très agréable à lire. J’ai bien aimé la forme avec toutes ces voix de femmes qui s’entremêlent pour raconter leurs vies et leurs histoires.

J’ai ensuite assidument feuilleté Je Mange végétarien, un énorme livre de cuisine de Chez Marabout. Ma sœur Margot me l’a offert. Elle sait très bien que j’adore les livres de cuisine et que je m’intéresse beaucoup au végétarisme.

L’Homme qui savait la langue des serpents de Andrus Kivirähk (Le Tripode) reçu de ma soeur Sophie. Mon premier roman Estonien. Celui-ci se déroule au 13ème siècle moment où l’Estonie fût colonisée par des Chevaliers-prêtres allemands dans le cadre des croisades. Le récit de la fin d’une époque quand les estoniens « païens « qui vivaient dans la forêt en harmonie avec la nature subirent les assauts de la « modernité » incluant la religion catholique, l’agriculture… Un roman qui parle de la perte des valeurs ancestrales et des repères, de la bêtise humaine, de l’oublie de l’importance de la nature et aussi de solitude. C’est un excellent roman qui m’a parfois attristé mais vraiment je vous le conseil d’autant plus qu’il résonne fortement en cette période de confinement.

Pietra Viva , Léonor De Récondo (Points) offert par Laurence et Nico. On plonge dans la vie de Michelangelo, sa manière de créer, les tourments qui l’animent et l’amènent à sculpter si parfaitement. J’avais envie d’un peu plus de légèreté mais finalement ce roman avec son héros bouleversé et plutôt antipathique ne l’était pas. Ce roman m’a embarqué et sorti de mes habitudes de lecture.

Harry Potter et l’enfant maudit de JK Rowling, John tiffany et Jack Thorne (Folio Junior). Offert par Gabrielle qui s’est souvenue de notre conversation autour de cette pièce. Quel plaisir de retrouver Harry, Hermione et Ron mais aussi leurs enfants ! Et relire du théâtre aussi, ça faisait très longtemps. Je crois qu’on pourrait me faire lire n’importe quoi tant que les héros sont présents.

Bleu de Delft de Simone van der Vlugt le second roman offert par Marjolaine. Encore une histoire de femme et celle là présente un héroïne particulièrement combative. J’ai tout aimé ! Est-ce que j’ai passé une bonne heure à regarder des céramique hollandaise après ma lecture ? Oui messieurs dames !

Sapiens, une brève histoire de l’humanité. Mais pourquoi l’homme est-il aussi réussit alors que clairement au départ on était l’espère la moins prometteuse ? Géraldine m’a offert ce bouquin dont elle m’avait parlé l’été dernier. C’est un essai, assez érudit. J’ai beaucoup appris (et j’apprends encore car je le lis par étape).

Amours de Léonor de Récondo le second roman offert par Laurence et Nico qui cette a une femme pour héroïne. Et que j’ai dévoré. Un histoire d’amour impossible, un enfant au milieu. J’étais triste de le terminer.

Là où les chiens aboient par la queue d’Estelle-Sarah Bulle chez Liana Levi. Roman offert par Lætitia qui a la particularité d’être une extrêmement bonne conseillère en littérature en plus d’être une amie précieuse. On s’en échange ou offre régulièrement. Alors j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire, car la narration m’a un peu perturbé. Au final j’ai beaucoup aimé et appris.

Délivrance de Toni Morrison reçu par Naïma. J’ai abandonné le seul Toni Morrison que j’ai commencé mais celui-ci m’a accroché ? L’histoire de Bride qui est se débat avec ses traumatismes, sa culpabilité, l’amour.  C’est grâce à Naïma que j’ai accédé à de superbes romans comme Truisme de Marie Darieusecq que j’ai relu depuis. Et voilà un nouveau roman que je vais garder en mémoire.

Laetitia m’a aussi offert L’école des soignantes de Martin Winckler, un auteur que j’ai beaucoup lu au lycée mais plus depuis. Et voilà par quoi j’ai terminé la pile à lire et tous les livres de mes 36 ans. Un livre écrit au totalement au féminin. Mais comme le narrateur est un homme j’ai été un peu bousculé dans mes habitudes. Mais on s’habitue assez vite à ce que le féminin l’emporte. Et l’histoire… ha j’ai a-do-ré !

J'aime, je partage !
948

Leave a reply

Maman au Balcon, le blog d'une maman près de Bordeaux en Gironde. Un blog famille, food et lifestyle.

©Maman au Balcon 2020 Toutes les photos et textes publiés sur ce blog, sauf mentions contraire, sont la propriété exclusive de Maman au Balcon. Merci de respecter le droit d'auteur.
error

Tu aimes Maman au balcon ? Alors suis moi !