Mes seins libres comme l’air

Mes seins libres comme l'air

Photo de Mallory McInnis

Tout a commencé après mon dernier accouchement (si tu suis bien c’est celui d’Alouette). Pour la seconde fois j’ai ressenti une déprime post grossesse vis à vis de mes seins. Déjà je n’ai jamais eu une poitrine opulente comme en atteste la taille de mes soutifs : 90 A. Pour mes deux grossesses je n’ai pas eu de gros seins, grosso modo j’ai gagné une taille et demi. Mais le retour au 90A m’a à chaque fois fait un effet douche froide. Bref. Après la naissance d’Alouette je ne me sentais vraiment plus à l’aise dans mes soutifs. Les attaches me gênait, les bonnets me grattaient… J’ai acheté une robe avec des bretelles croisées et aucun soutien-gorges n’allant j’ai tenté sans soutif, seins libres !

Mes seins libres comme l’air !

Au début je n’étais pas sure d’assumer. Mais je suis quand même sortie en ville comme ça. Et rien ne s’est passé. A part que je me sentais à l’aise. J’ai donc commencé à ne plus mettre de soutif. Évidemment j’ai essuyé des vannes de mes ex co-workers qui, ont tout de suite vu que je ne portais rien. Parce que oui on peut voir mes tétons, mais est-ce que ça me gêne ? Au début oui. Je me sentais très à poil. Mais finalement plus. C’est tellement confortable. Il y a aussi cette agréable sensation de sentir ses vêtements. Même si parfois cette hiver j’ai vraiment eu froid aux seins !

Les premiers temps sans soutif on sent ses seins bouger. C’est un peu étrange et étonnant surtout quand on se met à courir ou faire du vélo. Mais cette sensation ne dure pas. Et puis pour le vrai sport je me suis trouvée une petite brassière sans armature ni agrafes qui est parfaite.

Mes seins libres comme l'air

Illustration de Leeandra Cianci

Avantages et inconvénients de laisses ses seins libres :

  • Avantages : Vous l’aurez compris c’est d’abord du confort. Et puis des économies. Et aussi du plaisir parce que je me suis offert de jolis sous-vêtements que je ne mets que quand j’en ai envie. Il est aussi prouvé que c’est meilleur pour la santé de ne pas comprimer sa poitrine. Et je trouve que mes seins sont aussi plus beaux qu’avant.
  • Inconvénients : Oublier d’en mettre un quand tu vas chez le médecin ça peut être gênant. Devoir mettre un soutif quand ton haut est trop transparent ou trop fin et se sentir opressée. Avoir froid l’hiver. Surprendre des regards dégueulasses dans la rue.

C’est bête à dire mais ne plus porter de soutien-gorge me fait me sentir plus femme. Et aussi plus fière. Je ne sais pas vraiment pourquoi. Peut-être parce que la société a sexualisé nos seins à outrance et que finalement ne plus porter de soutien-gorges c’est refuser cette allégation ? Qu’en pensez-vous ?

Vous vous dites peut-être que c’est parce j’ai des minis seins que je me sens bien sans soutif mais je pense que non. Si vous avez des plus gros seins et que vous avez essayer de vivre seins libres, si vous pensez que vous n’essaierez jamais, si vous êtes bien dans vos soutifs, si vous commencez tranquillement… commentez les filles ! <3

Ressources : pleins d’infos utiles notamment des témoignages et des liens vers les études scientifiques… chez Free the boobies.

Je vous laisse avec cette vidéo humoristique !

Rendez-vous sur Hellocoton !
J'aime, je partage !
1 426

2 Comments on Mes seins libres comme l’air

  1. Marie
    27 juillet 2018 à 17 h 48 min (3 mois ago)

    Je suis adepte du seins libres depuis 2 ans mais avec le nouveau travail ou je suis port du polo obligatoire et surtout univers ultra masculin mes tétons sont très voyant avec le frottement sur la matière du polo et les regards des collègues masculins et féminins devenant trop gênants je me suis remise au soutif uniquement pendant mon temps de travail…. mais j ai du mal à supporter ça me gêne me fait mal même bref je m aperçois que je ne sais plus les porter

    Répondre
  2. Laeti
    27 juillet 2018 à 16 h 27 min (3 mois ago)

    Avec mon 90 D, je n’hésite plus les jours de repos à ne plus mettre de soutien gorge du tout, chez moi, à l’extérieur, un peu de liberté :D Par contre vu ma taille (je suppose), si je sais que je vais être active je met un soutien gorge, car sinon j’ai mal. Je m’autorise aussi les brassières sans armatures et ça me convient très bien. J’ai eu l’impression de transgresser un tabou familial car ma grand mère était corsetière et c’est elle qui m’achetait mes soutiens gorges étant ado – Pour elle, et pour ma mère je me condamne à avoir les seins qui tombent. Bon depuis 3 ans de semi liberté, tout va bien ;)

    Répondre

Leave a reply

Maman au Balcon, le blog d'une maman de Bordeaux en Gironde. Un blog famille, food et lifestyle.

©Maman au Balcon 2016 Toutes les photos et textes publiés sur ce blog, sauf mentions contraire, sont la propriété exclusive de Maman au Balcon. Merci de respecter le droit d'auteur.

Tu aimes Maman au balcon ? Alors suis moi !

  • Facebook
  • Instagram
  • RSS
  • Google+
    https://www.mamanaubalcon.fr/mes-seins-libres">