Archive of ‘La meuf au balcon’ category

2019 en avant !

Si en 2018 j’avais besoin de nouveauté et de challenge, ce n’est plus le cas en 2019. Vous l’avez vu dans mon bilan 2018 j’ai bougé pas mal de lignes pour ne plus me sentir bloquée. Non cette année 2019 sera, je le sens et je le sais, une année de consolidation et d’ancrage dans mes décisions.

2019

Consolidation d’un aspect professionnel. 2019 c’est l’année ou pas. Je veux qu’on passe cette foutue étape qui nous échappe depuis un moment. J’espère que mon bilan 2019 prouvera que tous les efforts qu’on fera cette année auront payé. En tout cas en 2019 je remonte mes manches et je fonce dans le tas (et je laisse ce bon vieux syndrome de l’imposteur derrière moi).

Et puis ancrage de mes décisions, pour ma santé mentale je dois abandonner certaines choses.

Cette année j’arrête de me stresser en imaginant des choses qui ne sont pas encore arrivées et sans doute n’arriveront jamais. Je suis une championne du stress par anticipation, les « et si il se passe ça olala… ». Ça ne sert qu’à me faire des soucis pour rien. Stop.

J’ai aussi arrêter de me bagarrer pour des choses qui ne dépendent pas de moi. Laisser couler, laisser passer, ne plus réagir. Je me suis trop épuisée pendant des années à faire des compromis, des concessions, à peser mes actions pour une reconnaissance qui n’est jamais venue. Pire, encore essuyer des reproches. 2019 je me détache de toutes ces contraintes et je ne mâche plus mes mots. D’ailleurs quand je pense à cette décision ça me fait déjà un bien fou.

En 2019 je continue de bricoler avec mes mains. Le tricot et plus récemment la broderie qui me plaît beaucoup parce qu’on peut prendre se lancer des défis plus facilement. Mouette est tenté par la broderie, j’ai commandé du matériel pour lui aussi.

Et puis évidemment je vais lire et lire encore. Mais ça c’est quelque chose qui ne s’est jamais arrêté depuis mes 7 ans. Je vais écouter les musiques que mon Chéri débusque et danser dans les concerts auxquels il m’emmène. Je vais poursuivre le pilate et toujours essayer de me lancer dans le yoga.

Enfin j’ai aussi décidé qu’en 2019 je me régalerai encore plus. Déjà deux dîners dans des gastros sont prévus. Le temps passé dans la cuisine sera aussi un bon moyen de m’assurer de tenir cette gourmande résolution. Et si c’est avec les enfants ou autour d’une tablée d’amis et de famille ce sera encore mieux.

Pour résumé cette année 2019 je m’offre de la liberté pour assumer mes objectifs professionnels et me donner les moyens de progresser dans les efforts déjà lancés. De la liberté pour laisser derrière moi toutes les pesanteurs morale qui me freinent et me fatiguent. Donc puisque c’est un peu tendance en ce moment il semble que mon mot totem soit libération. C’est en tout cas le mot qui me traverse quand je ferme les yeux en pensant à cette nouvelle année et voie de l’eau qui dépasse des digues, un corps qui se redresse et un oiseau qui s’élance.

photofunky

Sur ces images un peu culs-culs je vous souhaite à vous mes lecteurs fidèles ou récents une bien belle année 2019 qui vous remplisse et vous élève.

Rendez-vous sur Hellocoton !
J'aime, je partage !

Bilan 2018

Et nous voilà à l’heure du bilan 2018. L’année à vite filée je trouve. Surtout cette fin d’année.

2018 nous aura amené

  • Des bonnes nouvelles : deux futurs mariages, deux bébés tout neuf (et jumeaux).
  • Des bons moments : un mariage, une union et de jolies vacances en Cerdagne ou dans l’île de Ré, les 90 ans de ma Grand-mère…
  • Le bonheur de voir mes enfants qui grandissent en bonne santé, mon Chéri que j’aime à mes côtés, ma famille et mes amis sur qui je peux compter.
  • Une nouvelle coupe de cheveux
  • Des évolutions professionnelles qui réalisent Chéri et moi.
  • Du stress lié au boulot aussi.
  • Un évènement mauvais qui m’a atteint en profondeur parce que gratuit.

bilan 2018

Et souvenez vous en janvier 2018 j’avais dressé la liste de mes envies pour cette nouvelles années. Alors voyons ce que j’ai accompli. (suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !
J'aime, je partage !

Mes seins libres comme l’air

Mes seins libres comme l'air

Photo de Mallory McInnis

Tout a commencé après mon dernier accouchement (si tu suis bien c’est celui d’Alouette). Pour la seconde fois j’ai ressenti une déprime post grossesse vis à vis de mes seins. Déjà je n’ai jamais eu une poitrine opulente comme en atteste la taille de mes soutifs : 90 A. Pour mes deux grossesses je n’ai pas eu de gros seins, grosso modo j’ai gagné une taille et demi. Mais le retour au 90A m’a à chaque fois fait un effet douche froide. Bref. Après la naissance d’Alouette je ne me sentais vraiment plus à l’aise dans mes soutifs. Les attaches me gênait, les bonnets me grattaient… J’ai acheté une robe avec des bretelles croisées et aucun soutien-gorges n’allant j’ai tenté sans soutif, seins libres !

Mes seins libres comme l’air !

Au début je n’étais pas sure d’assumer. Mais je suis quand même sortie en ville comme ça. Et rien ne s’est passé. A part que je me sentais à l’aise. J’ai donc commencé à ne plus mettre de soutif. Évidemment j’ai essuyé des vannes de mes ex co-workers qui, ont tout de suite vu que je ne portais rien. Parce que oui on peut voir mes tétons, mais est-ce que ça me gêne ? Au début oui. Je me sentais très à poil. Mais finalement plus. C’est tellement confortable. Il y a aussi cette agréable sensation de sentir ses vêtements. Même si parfois cette hiver j’ai vraiment eu froid aux seins !

Les premiers temps sans soutif on sent ses seins bouger. C’est un peu étrange et étonnant surtout quand on se met à courir ou faire du vélo. Mais cette sensation ne dure pas. Et puis pour le vrai sport je me suis trouvée une petite brassière sans armature ni agrafes qui est parfaite.

Mes seins libres comme l'air

Illustration de Leeandra Cianci

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !
J'aime, je partage !

Me connaître mieux

Me connaître mieux c’est un truc que je n’aurais pas imaginer devoir faire. Mais en fait si, j’ai eu besoin de rencontrer mon moi physique. Je sens que c’est en devenant mère que je suis devenue une femme. Avant je n’étais qu’une ado il me semble. Avant d’être mère je ne m’étais jamais posé de questions sur ma physiologie de femme ni sur son impact sur ma vie. Je n’avais jamais réfléchi à mon cycle, mes règles, leurs influences et comment je vivais avec tout ça.

Me connaitre mieux

Me connaître mieux quel intérêt ?

(suite…)

Rendez-vous sur Hellocoton !
J'aime, je partage !

Maman au Balcon, le blog d'une maman de Bordeaux en Gironde. Un blog famille, food et lifestyle.

©Maman au Balcon 2016 Toutes les photos et textes publiés sur ce blog, sauf mentions contraire, sont la propriété exclusive de Maman au Balcon. Merci de respecter le droit d'auteur.

Tu aimes Maman au balcon ? Alors suis moi !

  • Facebook
  • Instagram
  • RSS
  • Google+
    https://www.mamanaubalcon.fr/category/la-meuf-au-balcon">