2020

Bon il est largement temps de se pencher un peu sur 2020 ! Après un bilan 2019 moyen plus j’espère que 2020 sera beaucoup plus légère et simple.

Je n’attends pas grand chose finalement si ce n’est de poursuivre sur ma lancée de 2019. Je suis en train de m’habituer à faire plusieurs choses un peu bêtes mais qui me font un bien fou :

Penser à moi et rien qu’à moi

Écouter ma fatigue et zapper les choses non fondamentales sans culpabilité, mais aussi m’écouter et me botter les fesses si ma balance penche plus du côté de la flemme.

Faire de trucs pour moi par moi-même comme proposer à mes soeurs un week-end thalasso rien que nous 3. Ni mec ni nains. Ça c’est prévu le 8 février, j’ai hâte.

Continuer ma/notre transition écologique

Manger bon, local, le moins transformé possible. On est pas mauvais de ce côté là mais faut encore faire bouger le curseur ! On poursuit notre réduction de la viande aussi, on en mange déjà peu mais on voudrait encore réduire. Mouette a aussi le choix de manger végétarien à la cantine et pour l’instant il est sur un rythme de 2 fois par semaine. C’est pas encore ouf alors on y va mollo pour pas le dégouter.

Récupérer un lombricomposteur.

Etre zéro déchets dans la cuisine. Donc stopper les produits vaisselles, tablettes lave-vaisselle et lessive industrielle même si elles sont « bio ». Ça c’est difficile je trouve. Alors que dans la salle de bain on a pas trop de problèmes.

Voter vert aux municipales !

Continuer d’expliquer à Mouette et Alouette qu’acheter c’est « valider » une manière de produire donc qu’il faut réfléchir avant de donner des sous à n’importe quelle entreprise.

Dire au revoir à mes peurs

Et surtout ma peur principale liée à ma vie professionnelle. La peur d’être sans filet. Quand on est à son  compte on a pas le droit au chômage. Pourtant on cotise pour le chômage des salariés. Enfin maintenant on a droit à environ 30€ par jour (c’est indexé sur le RSA !) pendant 6 mois uniquement si notre société a été placée en liquidation ou en redressement judiciaire. Donc bon autant dire rien. Alors j’ai peur que tout s’arrête et qu’on ait plus rien (vu que notre seul bien est la boîte qui nous nourrit et qu’on est tous les 2 dans le même bateau). Bref j’arrive pas à m’y faire il me faut des économies pour me rassurer.

Peur de ne pas y arriver et de ne pas être légitime. Je me « soigne » et la fin de l’année 2019 m’a fait avancer mais il faut continuer.

Peur d’être une mauvaise mère. J’ai pourtant une mère formidable donc je devrais être rassurée sur l’exemple mais parfois je doute d’y arriver…

Ne plus crier

Cf ma peur d’être mauvaise mère. Franchement je trouve ça dur ! Mouette est vraiment difficile dans le sens ou il est beaucoup dans la lune. J’ai du mal au bout de 20 « brosse toi les dents » à ne pas partir en vrille… Mais il faut que j’y arrive pour éviter que mes enfants ne se mettent à encore plus crier qu’il ne le font déjà (et croyez moi ici c’est parfois cacophonique).

Continuer de saisir ou de créer des opportunités

Dire plus souvent oui que non. Même si j’ai besoin de forcer un peu ma nature parfois. Écouter les signes de l’univers pour proposer des choses à des gens ou à faire ou des idées. Poursuivre ma réflexion sur un engagement pour la collectivité ou associatif.

Bon finalement j’en ai du pain sur la planche pour 2020 ! Et vous vous visez quoi ?

J'aime, je partage !
33

Leave a reply

Maman au Balcon, le blog d'une maman près de Bordeaux en Gironde. Un blog famille, food et lifestyle.

©Maman au Balcon 2020 Toutes les photos et textes publiés sur ce blog, sauf mentions contraire, sont la propriété exclusive de Maman au Balcon. Merci de respecter le droit d'auteur.
error

Tu aimes Maman au balcon ? Alors suis moi !