Qui lit le plus en Europe ? Les Français ! Statistiques et état de l’édition européenne

À l’occasion de la Journée mondiale du livre parrainée par l’UNESCO, Babbel, l’application premium d’apprentissage des langues pour une pratique avec assurance au quotidien, a réalisé l’infographie « Les secrets de la littérature française et internationale ». Créée dans le but d’approfondir les habitudes de lecture des Français et l’état de santé de l’édition nationale et internationale parmi les livres les plus vendus et les plus traduits.

Les Français figurent parmi les lecteurs les plus assidus d’Europe : ils lisent en moyenne 6 heures et 54 minutes par semaine, tout comme les Suisses. Lorsqu’il s’agit des livres les plus vendus ou les plus traduits, nombreux sont ceux qui en ont au moins un dans leur bibliothèque : de « Don Quichotte » (500 millions d’exemplaires vendus) au « Petit Prince » (253 traductions).

Parmi les auteurs qui ont connu le succès ces derniers temps, avec des millions d’exemplaires vendus, des dizaines de traductions, des séries télévisées et des films, on ne peut manquer de citer Ken Follett avec « Les Piliers de la Terre » ou le Suisse Joël Dicker qui a connu la gloire avec « La vérité sur l’affaire Harry Quebert ».

Le français est une langue internationale, la deuxième langue la plus traduite après l’anglais et a enregistré une augmentation de 30 % ces dernières années. Parmi les auteurs francophones les plus célèbres à l’étranger figurent Marc Levy, Guillaume Musso et Amélie Nothomb, sans oublier que la France a remporté 15 prix Nobel de littérature, grâce à des auteurs de la trempe d’Albert Camus et de Jean-Paul Sartre par exemple.

Traduire un livre en français, ou à partir du français, sont des processus très délicats et complexes, différents styles peuvent être adoptés (du style le plus littéral au style plus libre), mais certains éléments présentent toujours différentes difficultés : l’importance du contexte, les jeux de mots et les faux-amis, jusqu’aux traditions et particularités locales, sont autant de facteurs qu’un traducteur professionnel ne doit jamais sous-estimer.

C’est vrai que moi je lis beaucoup. Au moins 30 minutes chaque soir vois plutôt 1h. Je suis très littérature étrangère et j’accorde beaucoup d’importance à la qualité de la traduction qui peut vraiment planter un roman ! Et vous lisez-vous ? Combien de temps en moyenne ?

Nos instants de décembre 2020

Nos instants de décembre 2020. ENFIN ! Cette fichue année qui nous aura tellement secouée, perturbée, peinée mais pas que (cf le bilan 2020) est TER-MI-NEE.

Décembre 2020 nous avons fêté les 4 ans d’Alouette qui était ravie d’avoir enfin ses cadeaux, ses bougies et même un peu de famille autour d’elle. Il y a eu les animations de Noël a minima mais quand même. On a pas trop honoré le manège gratuit cette année mais bon les enfants ont pu faire quelques tours quand même. Au début des vacances les enfants et moi nous sommes rendus près de Bayonne chez ma soeur pour aller babysitter mes neveux. On a passé 3 jours super chouette en mode balade et même pique-nique à la plage. Au retour nous avons fait un test antigénique pour aller réveillonner serein. Dans la famille de ma mère tout le monde s’est fait testé avant de dîner le 24. On a mis les masques et tout et on était bien contents d’être ensemble quand même. Je crois d’ailleurs que c’est un des meilleurs réveillon qu’on a passé depuis longtemps. Le 25 fût bien plus calme chez ma belle-mère mais chouette aussi. Mais d’abord il y a eu l’épisode cadeaux à la maison où Mouette a enfin reçu sa Switch. 2 ans qu’il en rêvait. Alouette a été hyper gâtée elle aussi. Même trop j’ai voulu un peu compenser le budget mirobolant du cadeau de Mouette avec une tonne de cadeaux pour elle. Beaucoup trop !

Le reste des vacances s’est passé très tranquillement en mode cocooning. Le 31 nous avions prévu un bon dîner. Avant nous avons regardé Soul, dîné, joué à Labyrinthe puis pris le dessert et terminé l’année par un UNO avant de coucher les enfants et de nous caler devant une série.

Bonne année 2021. Je vous souhaite de l’amour, de la douceur et qu’elle soit moins rude que celle qu’on vient de clore ! Ici on garde le cap autant que faire se peut, on essai de rester focus sur le positif et on y va.

Bilan 2020

Allez on y va pour ce bilan 2020 et qu’on en parle plus ! J’ai bien rit (jaune) en relisant l’article sur mes objectifs pour 2020.

Que retenir de 2020 ? Coronavirus, inquiétude, confinement, école à la maison, plus de loisirs ni de vie sociale, la maladie et la mort.

Et sinon 2020 en mots clés positifs ça donne aussi (et disons qu’on va préférer garder ça en tête) : l’annonce de plusieurs bébés à venir, les fêtes des 60 ans de ma mère et les 92 ans de ma grand-mère, les réunions distanciées dans le jardin de ma tante au déconfinement, les vacances à l’océan et notre escapade à Royan, le concert VF POP,  la guérison en cours de mon amie Julie et enfin l’importance de la famille.

Pour notre famille stricto sensu cette année s’est aussi bien passée que possible. Nous n’avons as eu trop de mal avec le confinement de marsavrilmai. Il faut dire que quand tu bosses chez toi t’es déjà un peu confiné. Et puis l’école à la maison s’est bien passée et les enfants se sont bien entendus la plupart du temps. Nous avons passé un super bon été avec des vacances dans les landes et le pays basque. La rentrée s’est bien passée et le second confinement, s’il a supprimé le sport et apporté le masque en classe, n’a pas été trop pénible pour les enfants. Et nous avons pu fêter Noël en famille.

En revanche nous avons perdu le grand-père de Chéri qui fût comme son père et un grand-père pour les enfants, comme un beau-père pour moi. On aurait jamais imaginé lui dire adieu cette année lui qui était en forme et sportif. Foutu Covid vraiment.

Niveau pro bon ben c’est la grosse dégringolade. On a pas pu faire grand chose. Entre le confinement, reconfinement et le fait que nous travaillions dans le secteur du recrutement. Bref on arrive à une baisse de presque 2/3 du chiffre d’affaire. Mais on  est toujours là ! Et on a pu développer plusieurs projets qui dormaient grâce au temps libre des confinements. C’est en cours et on y croit même si on va serrer les fesses pour l’année prochaine. Et vous me connaissez l’année 2020 m’a fait flipper comme jamais.

2020 nous aura encore conforté dans notre besoin de nature. Vivement qu’on ait un jardin autour de nous je vous le dis.

On se retrouve en 2021 !

Nos Instants de novembre 2020

Ah un mois de novembre 2020 en confinement. Ouf ils nous ont laissé l’école ! Bon ben on a pas fait grand chose évidemment.

Mais heureusement on a eu l’anniversaire de Mouette qui a eu 9 ans. C’était un mercredi donc on a réussit à caler un gouter avec les 2 grands-mères et nous 4. Mouette tenait à choisir lui-même son gâteau ce qui  m’a dispensé de cuisine ! Il a pu fêter aussi son anniversaire à l’école, au moins une petite consolation quand on est privé de fête avec ses copains à la maison. (suite…)

Alouette 4 ans

Ma fille de décembre tu as 4 ans depuis 15 jours aujourd’hui. Contrairement à l’année dernière où tes invités étaient tous malades pour tes 3 ans, cette année tu as eu un gouter avec tes cousins, ta tante et ton oncle et ta grand-mère. Tu as eu aussi un repas japonnais d’anniversaire à défaut d’avoir un resto, mais ce n’est que partie remise.

Tu es en moyenne section cette année dans le groupe bleu. Tu écris ton prénom sans modèle mais pour le moment tu fais le S à l’envers. Tu adores l’école, tu y vas le coeur léger et tu nous rapportes ton travail avec une fierté absolue.

Cette année tu fais du baby handball et ça te plaît vraiment beaucoup. Tu fais aussi du vélo sans roulette et tu files vraiment vite tout en te bidonnant. Tu fais beaucoup de cuisine avec ton père et de pâtisserie avec moi. Tu apprécies toujours le fromage : camembert, comté c’est vraiment ton truc surtout avec un morceau de pain frais. En revanche les poireaux c’est « bof-bof » comme tu dis. Tu aimes beaucoup dessiné, peindre et créer. D’ailleurs cette année tu as reçu des perles Hama et de quoi t’adonner à ta créativité : une ardoise magique, des makomoulages… Tu joues au Uno toute seule et tu passes des heures à lire en écoutant de la musique.

Tu admires et imites beaucoup ton frère qui t’apprend tout un tas de bêtises. Tu adores jouer avec lui mais surtout pas qu’il t’embête. Alors là c’est la grande furie qui se révèle et tu cries aussi fort que possible. Tu ne te laisse pas faire et c’est parfois un regard aux sourcils très froncés qu’on doit affronter. En ce moment tu traverses aussi un phase où tu pleurniche beaucoup. Même si 4 ans c’est grande « est-ce que je suis adolescente maman maintenant ? » heureusement que pas encore ma fille d’amour.

Tu nous impressionnes car tu as des repères forts. Tu te rappelles les dates/jour, des engagements que l’on prend et des projets que l’on fait. Tu es là, ici et maintenant, tu vies dans le réel et profites de chaque instant. C’est une sacré force. Et puis tu sais aussi faire le pitre et nous faire rire est un plaisir pour toi. Et vive les blagues de 4 ans !

Je t’aime tellement ma fille au caractère de feu. Toi qui sais aussi te faire toute douce et câliner tes parents. Toi qui me donne envie de combattre le machisme et le sexisme ambiant pour que tu aies toujours toute ta place. Je t’aime fort.

Maman.

Maman au Balcon, le blog d'une maman près de Bordeaux en Gironde. Un blog famille, food et lifestyle.

©Maman au Balcon 2020 Toutes les photos et textes publiés sur ce blog, sauf mentions contraire, sont la propriété exclusive de Maman au Balcon. Merci de respecter le droit d'auteur.