Mouette 9 ans

Mouette tu as eu 9 ans et cette année ton anniversaire a dû être décalé à cause du confinement. Évidemment c’est décevant mais ce n’est que partie remise.

Tu es en CM1 avec un maître que tu adores. Il te fait découvrir plein de musiques et tu nous partages fièrement ce que vous écoutez en classe. Ton année de CM1 se passe bien même si comme souvent (depuis ton CE1) tu dois te bagarrer contre quelques embûches. Alors cette année tu fais de la rééducation neuro-visuelle car on s’est aperçu pendant le confinement que tes yeux et ton cerveau ne se coordonnaient pas assez efficacement. C’est d’ailleurs le test WISC IV qui a mis cela en évidence et c’est top d’avoir pu identifier ce problème. Avec les horaires décalés du Covid tu vas à la garderie de l’école le matin où tu participes à un projet de création en art contemporain qui demande de démonter divers objets. Le kiff absolu !

En dehors de l’école tu pratiques toujours le badminton quand c’est autorisé. Tu aimes aussi apprendre à travers le club découverte. Cette année en première période tu découvres les logiciels de montage photo… et ça te plaît beaucoup. Et puis dès que tu peux grimper à un arbre, marcher dans la campagne ou faire du vélo tu profites à fond !

Avec ta sœur vous partagez votre temps entre jeux, éclats de rires et engueulades. Tu aimes aussi venir écouter son histoire du soir avant de filer bouquiner. Tu dévores les BD et les romans s’ils ont des images ou qu’ils sont courts. Avec ton père vous passez du temps à faire du sport ou à papoter dans son bureau. Avec moi c’est plutôt devoirs et discussions philosophiques quand il est l’heure de dormir. On fait moins de choses ensembles tous les 2, il faut dire que les opportunités sont moins nombreuses depuis le Covid. J’espère qu’on trouvera des moments.

Le Mouette de 9 ans es un garçon vraiment chouette. Toujours très sensible, prévenant et fidèle à tes amis. Tu t’intéresses à beaucoup de sujets, tu sais des tas de choses. Tes peurs s’apaisent mais tu as toujours du mal avec l’injustice (comme ta mère). En même temps tu n’as pas peur d’ouvrir ta bouche pour défendre tes copains ou te défendre. Ce qui t’attires parfois des galères.

Tu grandis bien mon fils, tu as 9 ans déjà. Je n’en reviens pas de voir que le temps à passer si vite. Je t’aime ma tête de pioche au cœur de beurre.

Maman.

Nos instants d’octobre 2020

Je peux vous le dire le mois d’octobre 2020 fût émotionnellement intense. Nous avons trouvé le moyen d’organiser en douce les 60 ans de ma mère avec la famille et les ami.e.s. Mais le week-end de son anniversaire une tempête a fait voler en éclat la possibilité de fêter cet anniversaire dehors sous abris. La loose ! Après 1000 tergiversations, déplacements de tables… nous avons fini par faire un anniversaire dedans-dehors qui a plu à tous les invités. Mais pour tout vous dire prévoir des petits pots de cacahuètes/biscuits pour chaque invité, des personnes dédiées au service et au pschitage de gel hydro… tout ça rajoute un max de pression ! Ma mère était vraiment ravie pour ses 60 ans et c’est ce que tout le monde retiendra heureusement. Et ma soeur S avait fait le trajet avec son fils, c’était hyper chouette de les voir. (suite…)

Septembre 2020 nos instants

Nos instants de septembre 2020 débarquent enfin ! Une rentrée en CM1 pour Mouette et Moyenne section pour Alouette. Ils ont tous les 2 de très chouettes instituteur.ice.s. Leurs rentrées se sont très bien passées.

Alouette a été invitée à sa première fête d’anniversaire. Nous avons fêté les 92 ans de ma grand-mère avec ma famille. C’était un très bon moment. On a aussi fêté les 38 ans de mon Chéri mais en tout petit comité cette fois.

Les enfants ont repris leurs activités sportive. Du baby handball pour Alouette et toujours le badminton pour Mouette. Ils étaient super contents. Mi-septembre le grand-père de chéri est tombé malade puis a été hospitalisé.

On s’est pris la réalité Covid en pleine tronche. On a eu encore plus envie de continuer à vivre et Chéri a donc continué son projet et a pu organisé son tout premier concert VF POP dans une église, avec deux groupes qui ont joué en acoustique. C’était hyper cool. Ça faisait du bien d’aller à un concert tous ensemble (oui Mouette et Alouette étaient de la partie).

Notre été 2020 les instants de juin juillet aout

Avec le déconfinement en mai 2020 nous avons poursuivi sur notre lancée de « reprise du quotidien ». Mouette est allé à l’école 2 jours par semaine puis tous les jours quand il a pu. Alouette a eu la chance de revenir en classe pour les 15 derniers jours. Ça lui a fait beaucoup de bien. A nous ces 15 jours nous ont fait un drôle d’effet, c’était tellement facile de bosser sans eux. Donc juin, qui habituellement est le mois de l’enfer avec toutes les kermesses et évènements divers de fin d’année scolaire, s’est déroulé dans une douce reprise de routine. On a tous eu un vrai soulagement à retourner à « la vie d’avant ». Et on a profité d’un week-end en amoureux à Brantôme (mon cadeau de fête des mères). LE PIED.

(suite…)

Initier un enfant à l’anglais en école primaire, c’est possible ?

Vous savez qu’il est important d’initier votre enfant à une langue étrangère le plus tôt possible. Vous avez le choix entre plusieurs langues qui pourraient profiter à votre progéniture dans sa scolarité et après. Allemand, Espagnol ou Russe ? Chaque langue peut être un atout pour votre enfant, mais la langue la plus facile, la plus courante dans notre monde et la plus étudiée reste l’anglais.

Pourquoi initier un enfant est une bonne idée ?

Initier son enfant à une langue étrangère comme l’anglais dès son plus jeune âge est un véritable atout. Ces enfants réalisent très vite, en en prenant conscience ou non, que l’environnement qui les entoure est composé de mixité linguistique. Effectivement, dès leur passage à l’école et grâce à l’Éducation nationale, ils disposent à peu près d’une heure de cours d’initiation à l’anglais chaque semaine. Lors de ces cours d’initiation à l’anglais, l’accent est justement mis sur la compréhension orale et l’expression globale de l’enfant.

Le bagage linguistique est très important pour l’avenir, et constituera un véritable passeport pour votre enfant dès qu’il maîtrisera la première langue vivante qu’est l’anglais. Que ce soit pour ses études, son entrée sur le marché du travail ou s’il envisage une vie à l’étranger, cette langue sera toujours utile et indispensable. La maîtriser fait toute la différence.

Quels outils peuvent être mis à disposition à la maison ?

Comme dit plus haut, les enfants suivent environ une heure de cours d’initiation à l’anglais à l’école où l’accent est davantage mis sur la compréhension orale et leur expression dans cette langue. Cet apprentissage scolaire est bien sûr une bonne introduction à cette langue vivante mais il peut être toujours utile de donner un plus à votre enfant à la maison ! Pour les mamans motivées, essayez d’aider votre enfant à progresser en l’aidant à faire ses devoirs et exercices en anglais s’il en a, ou proposez-lui-en d’autres. Vous pouvez aussi leur acheter des cahiers de vacances qui sont conformes au programme scolaire.

En tant que parent, vous pouvez opter pour une approche plus ludique de l’anglais pour votre enfant. S’ils aiment bien regarder des films, proposez-leur de regarder des films en version originale avec des sous-titres en français, surtout s’ils savent déjà lire, ou faites-leur écouter de la musique anglaise ou américaine par exemple, et apprenez avec eux les paroles ! Vous pouvez aussi leur acheter des jeux vidéo éducatifs sur l’anglais afin de leur permettre d’apprendre cette langue vivante de manière divertissante tout en s’amusant ! Ils vous remercieront plus tard. (suite…)

Maman au Balcon, le blog d'une maman près de Bordeaux en Gironde. Un blog famille, food et lifestyle.

©Maman au Balcon 2020 Toutes les photos et textes publiés sur ce blog, sauf mentions contraire, sont la propriété exclusive de Maman au Balcon. Merci de respecter le droit d'auteur.