Pipi caca et continence

Alouette, Maman, Papa, notre aventure en terre de continence au pays du pipi caca !

Côté pipi

Comme pour son frère le pipi au pot s’est vite installé. C’est aux vacances de Pâques que nous avons sérieusement abandonné les couches en journée. Alouette avait alors 2 ans et 4 mois. Nous avions déjà fait des tentatives 1 mois au préalable en utilisant des culottes d’apprentissage offertes par la marque Bambino Mio. Ces culottes lavables sont un peu étanches et permettent à l’enfant de sentir l’humidité. Alouette était contente de pouvoir mettre de « vraies » culottes même si ça ne l’empêchait pas de faire pipi dedans. Ces culottes lui ont permis de se sentir grande et de sentir l’effet de pipi qui s’écoule. Aujourd’hui tout est calé. Presque jamais d’accidents. Plus de couches à la sieste et des pipis de plus en plus rares dans la couche la nuit.

DSC00743

Côté caca

Alors contrairement à son frère, pour Alouette le caca au pot est vraiment compliqué. Après quelques succès au pot, soudain Alouette ne voulait plus faire du tout. D’après ce qu’on a pu comprendre elle avait peur de perdre une partie d’elle. C’était SON caca. On a passé une période vraiment difficile à base de légumes +++, de pruneaux et aussi malheureusement 3 ou 4 fois nous avons du lui mettre un suppositoire de glycérine pour la débloquer car elle se retenait. La pauvre se plaignait d’avoir mal au ventre toute la journée. Finalement nous avons acheté le sirop Pediakid transit doux qui a apaisé Alouette et lui a permis de faire caca sans douleur a priori. En tout cas ça a vraiment stoppé le cercle vicieux dans lequel on s’enfonçait.

pipicaca

Il y a eu aussi deux livres dont voici les références : Caca Prout de la collection Dolto raconte grosso modo ce qu’est le caca et que tout le monde le fait ; Le Grand Voyage de Monsieur Caca qu’on a lu et relu et qui explique le trajet de la nourriture jusqu’au caca. Celui là est vraiment très très bien. Et puis tout les livres sur la propreté qu’on a pu trouver à la bibliothèque ou chez les copains. On a aussi mis en place « la danse du caca » qu’on faisait toutes les deux après chaque selle. Et oui il faut ce qu’il faut. Évidemment félicitations, bravo de toute la famille… nous avons tout fait. Aujourd’hui le caca se fait sans encombre mais toujours dans la couche. Pour le moment Alouette ne veut pas du tout faire au pot. On verra bien comment ça se passe dans les prochaines semaines / mois.

Comment savoir quand se lancer ?

Pour Alouette les filles de la crèche nous l’ont signalé car il arrivait souvent que la couche de sieste soit sèche. Pour Mouette s’était également son ass-mat qui nous avait donné le go. Un indice de motricité peut aussi vous donner une indication, si votre enfant arrive à monter et descendre seul les escaliers.

Et chez vous la comment ça se passe ?

Nos petites astuces (amusantes) pour sensibiliser nos enfants à l’écologie

On le sait tous, notre planète est en danger, bien trop polluée, la température se réchauffe et les saisons sont complètement déréglées. Il est nécessaire d’agir rapidement à grande échelle ainsi qu’individuellement pour sauvegarder notre planète mais aussi pour montrer l’exemple à nos enfants afin qu’ils puissent reprendre le flambeau. Alors comment éduquer nos enfants au respect de l’environnement ? Quelles astuces et conseils pour apprendre tout en s’amusant ?

DSC00723

  1. Les petits gestes du quotidien

Pour donner le bon exemple à vos enfants, évitez de prendre votre voiture pour des trajets courts. Pourquoi ne pas vous rendre à l’école à pied ou utiliser un vélo ? Un petit peu d’exercice pour vous et un bon plan pour l’environnement. Apprenez aussi à vos petits à trier les déchets. Expliquez la différence entre plastiques, verre pour pouvoir ensuite les recycler.

Économiser l’eau est important pour son porte-monnaie mais aussi pour la planète alors on rappelle aussi de ne pas laisser le robinet ouvert après s’être lavé les mains. Rappelez-lui aussi de ne rien jeter par terre et de toujours utiliser une poubelle.

Pour être une cool maman, vous pouvez organiser des ateliers DIY. Réutiliser vos pots de yaourt ou vos briques de jus de fruits pour créer de multiples objets rigolos. Idéal aussi pour nourrir leur imagination.

Pour inciter votre petit à consommer de manière responsable, on leur explique les fruits et légumes de saison. Pourquoi ne pas faire une cueillette de fraise en famille ou même de créer un potager dans votre jardin ? Une autre solution est de faire les courses avec votre enfant et de lui expliquer la différence entre plats végétariens et végans par exemple.

  1. Privilégier les sorties à l’extérieur

DSC00934

Vagabonder en forêt est toujours une bonne idée qu’importe la saison. Idéal pour développer leurs sens et leurs connaissances du monde, les enfants ont besoin d’explorer. Laissez-les observer les insectes et les fleurs, lancer des cailloux dans la rivière ou construire une cabane, toutes ses activités sont essentielles pour leurs bons développements mais aussi essentielles pour qu’ils apprennent à respecter la nature. N’hésitez pas non plus à leur apprendre à respecter faune et flore en évitant de détruire et écraser insectes/plantes.

Vous pourrez aussi lui expliquer comment les saisons fonctionnent ou comment déterminer l’âge d’un arbre. Vous pouvez également lui faire ramasser des feuilles qu’il pourra collectionner dans un cahier et ensuite observer à la loupe.

Les enfants sont naturellement curieux et ouverts au monde, c’est notre responsabilité en tant que parents de leur apprendre les bons gestes pour l’environnement. Et vous, avez quelques astuces à partager ?

L’importance de protéger ses enfants du soleil (mer/montagne)

ma-fab-AiElF3PJaI0-unsplash

L’arrivée de l’été est inévitable (même si dans les jours qui viennent on préférerait tous). Si certains optent pour les châteaux de sables en bord de plage, d’autres comme nous choisissent la fraicheur et les randonnées en montagne pour leurs vacances d’été. Peu importe la destination et l’activité, le soleil est omniprésent et il est important, fondamental, de s’en protéger… et cela à tout âge !

Faut-il empêcher les enfants de s’exposer au soleil ?

L’été, signifie vacances et beau temps… et donc activités d’extérieurs. Une exposition au soleil quelques minutes par jour sauf entre 12h et 16h, ne leur fera aucun mal. Au contraire, les rayons de soleil sont bénéfiques pour leurs synthèse de vitamine D et nécessaire à leur croissance. Pour les moins de 2 ans, on patientera encore un peu à cause de la fragilité de leur peau et de leurs yeux. Attention, certaines mesures de protection sont cependant utiles pour mettre les enfants à l’abri d’un éventuel coup de soleil : crème soleil, vêtements anti UV, accessoires… aujourd’hui il existe de nombreuses solutions permettant à toute la famille de profiter de l’été en toute sécurité.

leo-rivas-R_BLOGXpsOg-unsplash

Les équipements indispensables

Peu importe la destination, vous ne partirez jamais sans :

  • la crème solaire indice 50 pour toute la famille, qu’on renouvelle toutes les heures pour être sûr d’être protégé au maximum
  • chacun sa paire de lunettes de soleil : les enfants et leur Winkniks anti uv et polarisant, maman qui a craqué sur cette paire de Balenciaga femme repérée en ligne, et papa et ses aviateurs vintages

Pour la mer, en plus du seau et des pelles, on pensera surtout aux parasols ou tentes sous lesquels les enfants peuvent jouer, ainsi que les fameux maillots de bains couvrants anti-UV comme nous le recommande toutes les mamans bloggeuses. Moi la première. Je vois tellement d’enfants sans rien pour protéger leur peau quand on se baigne.

Pour la montagne, les vêtements manches longues, la casquette qui sert à protéger les épaules et la nuque de nos chouchous, et un stick à lèvre.

Les recommandations pour un super été

Gardez comme objectif principal : trouver des espaces ombragés, pour pouvoir profiter de l’ombre.

Pour les balades ou randonnées, n’oubliez pas que sous la chaleur tout est plus épuisant. Faites le maximum de pause pour remettre de la crème solaire, boire de l’eau et reprendre des forces en mangeant des fruits frais ou des barres de céréales.

DSC_2887-e1536043729552

Avant chaque exposition au soleil, badigeonnez le corps des enfants de crème solaire, et pensez aux vêtements légers de couleur claire qui les aideront à lutter contre un éventuel coup de chaud.

Et si malgré toutes ces recommandations, le coup de soleil fait son apparition, pas de panique : refroidissez la peau pour apaiser la sensation de brulure, buvez beaucoup d’eau pour réhydrater votre peau, et rendez-vous en pharmacie pour dégotter un lait après soleil apaisant.

Article publié en collaboration.

Maman au Balcon, le blog d'une maman de Bordeaux en Gironde. Un blog famille, food et lifestyle.

©Maman au Balcon 2016 Toutes les photos et textes publiés sur ce blog, sauf mentions contraire, sont la propriété exclusive de Maman au Balcon. Merci de respecter le droit d'auteur.